Accueil La recette

La recette - Numéro 0 - La Fabrique de l'info

Ils raffolent du « off »

Ils raffolent du « off »

Pour le journaliste, c’est l’assurance d’une information confidentielle. Pour l’homme politique, c’est une façon de régler ses comptes ou de s’attirer les faveurs d’un journaliste. Eclairage sur ces échanges « hors micro ».

 

Dossier : Siné Hebdo

Dossier : Siné Hebdo

Viré par Philippe Val de Charlie hebdo, le vieux dessinateur Siné a décidé de lancer son propre journal. Le mercredi 10 septembre 2008, Siné Hebdo s'est installé dans les kiosques. Depuis, chaque semaine l'actualité se découvre avec impertinence, insolence et grossièreté. Entretien avec Catherine Sinet, rédactrice en chef et épouse du dessinateur.

Pourcentages en question

Les journalistes n'hésitent pas à tancer vertement les sondages lorsqu'ils se « trompent » dans leurs « prédictions », notamment lors des élections. Les instituts, eux, répliquent que qu'un peu plus d'éducation aux sondages ne leur ferait pas de mal. Alors, le divorce c'est pour bientôt ?

Dossier : Les Etats généraux de la presse

Dossier : Les Etats généraux de la presseLes Etats généraux de la presse écrite se sont ouverts le 2 octobre, à l'initiative de Nicolas Sarkozy. Ils sont censés traiter de toutes les questions concernant la crise de la presse écrite. Mais l'intiative ne fait pas l'unanimité.

Dossier : L'expert médiatique

Dossier : L'expert médiatique

La place de l'expertise dans les médias n'a jamais semblé aussi grande. Difficile de trouver un sujet d'actualité où l'on ne fasse appel aux lumières des spécialistes. Focus sur l'émission C dans l'air.

Page 1 sur 2

Edito - Novembre 2008

Notre grain de sel

A croire que nous n’avons rien de mieux à faire. A cette heure-ci, un tournant historique se profile aux Etats-Unis. La guerre fait rage en République Démocratique du Congo. Le Parti socialiste se cherche difficilement un leader. Et nous, étudiants en journalisme, ne trouvons à parler que de… journalisme.
C’est que nous avons notre mot à dire sur la question. Pas par plaisir de nous regarder le nombril. Quelques mois avant de devenir journalistes à notre tour, nous nous payons le luxe de prendre de la distance sur notre métier, d’entrer dans les coulisses des médias. De ne pas nous contenter, en somme, de ce que ceux-ci proposent chaque jour : l'information sur un plateau, les pieds sous la table.

Lire la suite...

En bref

Réseaux sociaux

FacebookTwitterPinterest