Accueil L'addition Dossier : La guerre des quotidiens sportifs

Dossier : La guerre des quotidiens sportifs

Envoyer Imprimer PDF
Index de l'article
Dossier : La guerre des quotidiens sportifs
La guerre est déclarée
Eric Maîtrot « Ce n’est pas comparable »
10 Sport vs Aujourd’hui Sport : le match… nul
Lafont dans l’ombre
Toutes les pages

10 Sport vs Aujourd’hui Sport : le match… nul

Lancés au début du mois, les deux quotidiens misent sans surprise sur le football quitte parfois à sacrifier les autres disciplines. Maquette, contenu, consultants, site internet, nous avons passé ces différents secteurs au peigne fin durant une semaine

« Zizou passe le 10 à Benzemax »
contre « Anelka l’état de grâce », dès leur numéro 1, tant le 10 Sport qu’Aujourd’hui Sport ont confirmé ce qui était attendu : les deux quotidiens se concentrent essentiellement sur le football. Ainsi, le 10 a parié sur Karim Benzema et Zinédine Zidane. Le journal a décidé de mettre en avant son premier « coup » : une interview de Zizou réalisé par l’ancien footballeur Daniel Bravo. Mais, problème, le titre « Zizou passe le 10 à Benzemax » n’est pas ce qu’il y a de plus clair…
Du côté d’Aujourd’hui Sport, c’est Nicolas Anelka qui a eu droit aux honneurs de la une en raison d’un triplé réalisé le samedi précédent avec Chelsea.

TP oui, Loeb et Tsonga non

On peut aisément imaginer que la une des deux titres a été arrêté assez tôt dans le week-end. Mais ce que l’on peut regretter, c’est leur manque de réactivité par rapport à la lourde actualité sportive de la veille de la sortie. Tant la victoire au tournoi de Bercy et la qualification aux Masters de Jo-Wilfried Tsonga que le cinquième titre consécutif de champion du monde des rallyes de Sébastien Loeb méritaient plus de considération…
La tendance à mettre le football en une a tout de même été brisée une fois dans la semaine par le 10 Sport qui le vendredi 5 novembre a titré « TP Jordanesque ! » pour saluer la performance historique de Tony Parker avec les San Antonio Spurs (55 points et 10 passes décisives).

« Hors foot » contre « Plus de Sport »


Si le foot reste le principal produit d’appel des deux titres, on peut apprécier la place faite au football étranger dans les colonnes d’Aujourd’hui Sport et celle laissée au football amateur en général et au sport amateur en particulier du 10.
Mais la griffe foot atteint ses limites dans le rubriquage du journal. Pour le 10 Sport, les autres disciplines sont rangés dans « Plus de Sport » alors que du côte d’Aujourd’hui Sport, on a opté pour « Hors foot » qui reste tout de même un brin péjoratif…

alt

Dynamique

L’un comme l’autre s’appuie sur une maquette très dynamique. Au 10 Sport, le rouge est de mis avec énormément d’encadré ou d’à plats, ce qui donne un ensemble très tapageur. Les photos sont également très nombreuses, notamment pour le « Gros match » avec une page entière. Les papiers sont très (trop ?) courts. Sur de tels formats, il n’y a pas vraiment de place pour l’analyse et les articles se concentrent donc sur les faits.
Chez Aujourd’hui Sport, la maquette est moins colorée, beaucoup plus sobre et agréable à l’œil. Beaucoup de photos également, des papiers un peu plus long. Toutefois, le traitement des rencontres de football reste trop factuel, histoire sans doute pour ne pas empiéter sur le pré carré du grand frère, L’Equipe.

Les consultants

alt

Les consultants sont à la mode et les deux nouveaux titres n’échappent pas à la tendance. Côté 10 Sport, Michel Moulin a annoncé au moment de la création du titre que les pages football et rugby seraient sous la responsabilité de Daniel Bravo et Fabien Galthié. Le 10 s’appuie aussi sur l’équipe qui officie sur l’antenne de RMC : Luis Fernandez, Jean Michel Larqué, Vincent Moscato ou encore Rolland Courbis.
Chez Aujourd’hui Sport, ce ne sont pas des consultants mais des « amis du journal » comme le proclame le site internet : Frédéric Antonetti, Christian Gourcuff, Emmanuel Petit et Jean Marc Furlan. Bruno Derrien, Laura Flessel, Eric Naulleau, Phillipe Lucas, Jean Claude Plessis et Pierre Mènes complètent le dispositif.

Publicité

A cinquante centimes le journal, il faut bien trouver d’autres sources de financement que le prix de vente. La publicité est donc très présente chez Aujourd’hui Sport avec en moyenne entre 6 et 8 pages (soit quasiment 25% de la pagination). Au 10 Sport, elle l’est un peu moins avec entre 3 et 5 pages par jour sur 24 pages.

Internet : Aujourd’hui Sport par forfait

Côté internet, Aujourd’hui Sport l’emporte par forfait. Annoncé le 10 novembre, le lancement du site du 10 Sport a été repoussé une nouvelle fois d’une semaine.
A noter également la large place faite aux internautes tout au long des pages avec des citations reprises de forums sans oublier la page Net plus Ultras.



 

Edito - Novembre 2008

Notre grain de sel

A croire que nous n’avons rien de mieux à faire. A cette heure-ci, un tournant historique se profile aux Etats-Unis. La guerre fait rage en République Démocratique du Congo. Le Parti socialiste se cherche difficilement un leader. Et nous, étudiants en journalisme, ne trouvons à parler que de… journalisme.
C’est que nous avons notre mot à dire sur la question. Pas par plaisir de nous regarder le nombril. Quelques mois avant de devenir journalistes à notre tour, nous nous payons le luxe de prendre de la distance sur notre métier, d’entrer dans les coulisses des médias. De ne pas nous contenter, en somme, de ce que ceux-ci proposent chaque jour : l'information sur un plateau, les pieds sous la table.

Lire la suite...

En bref

Réseaux sociaux

FacebookTwitterPinterest